Energies renouvelables c’est quoi ?

Une énergie renouvelable (appelée aussi énergie verte) est une énergie renouvelée ou régénérée naturellement à l »échelle d »une vie humaine. Les énergies renouvelables sont issues de phénomènes naturels, réguliers ou constants, provoqués par les astres.

Le moulin a longtemps été une des principales sources d'énergie

Le moulin a longtemps été une des principales sources d'énergie

L’énergie éolienne

 

Le vent fait tourner les pales d’un dispositif qui sont elles-même couplées à un rotor et à une génératrice qui produit de l’électricité. Il existe deux grandes catégories d »éoliennes :

  • Les aérogénérateurs domestiques

    • de faible puissance qui fournissent en électricité des sites isolés, pour des besoins individuels ou de petits réseaux collectifs,
  • Les éoliennes de grandes puissances

    • raccordées aux réseaux nationaux, dont les plus grandes ont une puissance aujourd »hui de 2 500 kW.

 

L'énergie hydraulique a toujours une place prépondérante dans notre quotidien

L'énergie hydraulique a toujours une place prépondérante dans notre quotidien

L’énergie hydraulique

 

C »est l’énergie mécanique de l’eau qui entraîne la roue d »une turbine qui à son tour entraîne un alternateur.

Le passage de l’eau fait tourner les hélices qui entraînent un alternateur.

C’est ce dernier qui produit le courant. Sur les petites rivières, on met en place des micro-centrales qui ne barrent pas le cours d »eau : un petit canal est construit, où une partie de l »eau s »engouffre et va faire tourner les turbines de la centrale au fil de l’eau.

Les moulins à eau étaient les précurseurs de cette énergie.

 

Le photovoltaique, une place grandissante

Le photovoltaique, une place grandissante

L’énergie solaire

Il existe deux types d »énergie solaire : le photovoltaïque et le solaire thermique :

Le photovoltaïque est simple dans son principe. Les panneaux solaires se composent d »un matériau semi-conducteur qui abrite des électrons. Excités par les rayons du soleil, les électrons entrent en mouvement et produisent de l »électricité.

Le solaire thermique ne produit pas d’électricité mais de la chaleur. Grâce à de grands panneaux sombres dans lesquels circulent un fluide, on récupère la chaleur du soleil pour chauffer l »eau. Cela permet notamment d’alimenter des chauffes-eau solaires.

Tout ce qui pousse et vit peut être source d'énergie

Tout ce qui pousse et vit peut être source d'énergie

La biomasse

Ce terme générique désigne, en fait, toute matière d »origine organique. Les utilisations énergétiques de la biomasse recouvrent un grand nombre de techniques. Globalement, on peut utiliser la biomasse de trois façons différentes :

  • en la brûlant, c’est s’en servir comme d »un combustible de chaudière. On utilise aussi bien du bois, des déchets de récoltes, des ordures ménagères ou enfin des déchets industriels banals.
  • en la faisant pourrir, sous l’effet des bactéries, certains déchets putrescibles produisent du biogaz. Ce mélange de gaz est en majorité composé de méthane, utilisable, pour alimenter, lui aussi, des chaudières ou des véhicules.
  • en la transformant chimiquement, certaines céréales, peuvent être transformées en biocarburant. L’huile de colza transformée est un excellent substitut au gazole. Alors que la transformation chimique des céréales ou de la betterave peut fournir de l’ETBE, un additif qui, ajouté à l »essence, permet de réduire certaines émissions polluantes de nos voitures.

La géothermie

Il existe deux technologies géothermiques : Les capteurs enterrés et le puisage.Les capteurs enterrés : au-delà de plusieurs dizaines de centimètres, la température du sol évolue de façon limitée tout au long de l’année, y compris dans les zones froides. Elle est en effet peu influencée par l’air extérieur, les couches supérieures du sol agissant comme un isolant. En revanche le soleil et l’eau d’infiltration viennent accumuler de la chaleur dans les couches superficielles du sol.Le puisage : dans certaines roches et à certaines profondeurs circule de l »énergie, sous forme de vapeur et d »eaux chaudes. Ces eaux puisées à leur source ou récupérées lorsqu »elles surgissent des geysers, sont collectées puis distribuées pour alimenter des réseaux de chauffage urbains.

14 octobre 2011Lien Permanent Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>