Qu’en est il du sol ou du plancher ?

Le plancher de votre maison peut avoir 3 principales configurations:

  • Le radier (dalle coulée directement sur la terre
  • Le vide sanitaire (espace sous le plancher destiné à ventiler)
  • Un local non chauffé (garage)

Dans le cas du radier on estime qu’il n’y a pas de pertes à ce niveau là donc rien à faire ! Dans les deux autres cas votre plancher est une surface déperditive.

En revanche, avant le premier choc pétrolier de 1973, on ne voyait pas l’intérêt de travailler l’isolation des constructions et l’ensemble des parois donnaient dans le genre passoire. Les constructions datant d’avant 1975 avaient des planchers dont le coefficient U était de 2. A partir de cette date des efforts ont été fait et jusqu’en 1982 les planchers sont passés à un niveau d’isolation (U = 1) qui bien que n’étant pas suffisant permet de se concentrer sur un ou d’autres domaines. Entre 1982 et 2001 le U est passé sous la barre du 1 (U = 0.7) Depuis 2002, ce coefficient se situe aux alentours de 0,4 Conclusion, pour une construction de moins de 20 ans, des travaux d’isolation de plancher seraient difficilement amortissables.

30 août 2012Lien Permanent Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>