Pompes à chaleur, la thermodynamique

S’il est sûr que la pompe à chaleur est tributaire de l’électricité (qui n’est pas stricto sensu une énergie renouvelable), celle-ci permet des rendements exceptionnels et permet de diviser la consommation dans des fourchettes allant jusqu’à 4 voir 5. Une pompe à chaleur (PAC) est un dispositif thermodynamique permettant de transférer la chaleur du milieu le plus froid (et donc le refroidir encore) vers le milieu le plus chaud (et donc de le chauffer).

  • Le réfrigérateur met la thermodynamique dans notre quotidien  c’est une PAC inversé.
  • Le climatiseur est un autre système de PAC courant.

Les pompes à chaleur des climatisations sont parfois réversibles contrairement aux réfrigérateurs. Mais le terme de « pompe à chaleur » s’est surtout diffusé pour désigner la pompe à chaleur géothermique ou la pompe à chaleur aérothermique, système de chauffage domestique.

 

Principe de la pompe à chaleur

Principe de la pompe à chaleur

La pompe dispose de quatre organes principaux :

1 le condenseur (source chaude) : le fluide frigorigène libère sa chaleur au fluide secondaire (eau, air…) en passant de l’état gazeux à l’état liquide, .

2 le détendeur : il réduit la pression du fluide frigorigène en phase liquide.

3 l’évaporateur (source froide) : la chaleur est prélevée au fluide secondaire pour vaporiser le fluide frigorigène.

4 le compresseur : actionné par un moteur électrique, il élève la pression et la température du fluide frigorigène gazeux en le comprimant.